Pourquoi les tortues de mer sont-elles en danger? À propos de SOS Nicaragua et de Dos Maderas Luxus

Pourquoi les tortues de mer sont-elles en danger ? À propos de SOS Nicaragua et de Dos Maderas Luxus

Pourquoi les tortues de mer sont-elles en danger ?

Les tortues de mer existent depuis au moins 100 millions d’années, ce qui signifie bien sûr qu’elles ont coexisté avec des espèces historiques plus grandes que nature, plus communément appelées dinosaures. La lignée des tortues de mer est aussi précieuse pour la planète que l’oxygène l’est pour les mammifères. En fait, les tortues de mer sont l’une des « espèces clés » de notre monde, un terme qui désigne les espèces qui ont un impact significatif sur la survie de leur grand écosystème par rapport à leur nombre. Pensez aux abeilles et à la dépendance de la planète vis-à-vis de leur capacité à polliniser les plantes. Les tortues marines sont essentielles au contrôle des populations de méduses ainsi qu’à la propagation des prairies sous-marines et des récifs coralliens de nos océans, eux aussi menacés Alors pourquoi les tortues marines sont-elles en danger ? La réponse tient en un mot : l’homme, dont l’expansion dans le monde entier a conduit à la destruction des habitats de nidification des plages des tortues de mer. C’est un peu comme le processus de gentrification : les gens s’installent et les tortues sont chassées. Mais aussi, l’histoire de ce qui tue les tortues de mer, se poursuit ainsi dans un récit épique de non-fiction de désastre causé par l’homme. Parlons de trois termes spécifiques : braconnage, plastique et filets. Les carapaces des tortues de mer sont souvent recherchées pour la fabrication d’articles de luxe tels que des lunettes en écaille, des peignes, des bijoux et autres souvenirs, tandis que les œufs et la viande de tortue restent un mets délicat comme dans la soupe de tortue et autres recettes. Deuxièmement, l’infestation de plastique et d’autres polluants dans les océans sont de véritables pièges mortels pour les tortues en pénétrant et en causant des ravages dans leur système digestif. Enfin, les filets de pêche contribuent fortement à la mort des tortues de mer, car elles s’y empêtrent souvent et se noient, incapables de remonter à la surface pour respirer.

Quand les tortues de mer sont-elles devenues une espèce menacée ?

Pour ce qui est de savoir quelles tortues de mer sont en danger, la triste réponse est que les sept espèces ont été jugées soit vulnérables, soit menacées, soit en danger critique d’extinction. Il s’agit de la tortue verte, la tortue imbriquée, la tortue de Kemp, la tortue luth, la tortue caouanne, la tortue bâtarde et la tortue plate. Les tortues de mer ont été inscrites pour la première fois sur la liste des espèces menacées en 1970, en vertu de la loi sur la conservation des espèces menacées (Endangered Species Conservation Act). C’est le Dr Archie Carr qui a attiré l’attention sur la mise en danger tragique des populations de tortues de mer dans le monde. Carr était un herpétologiste, écologiste, défenseur de l’environnement et professeur de zoologie renommé. En 2000, le Sea Turtle Conservancy de Gainesville, en Floride, a lancé la Journée mondiale de la tortue de mer, qui est célébrée chaque 16 juin en l’honneur de l’anniversaire de son fondateur, le Dr Archie Carr, décédé en 1987.

Bien que les efforts de conservation déployés depuis les années 1970 aient contribué à restaurer le nombre de tortues de mer, le danger d’extinction reste toujours présent. En effet, seul un bébé tortue sur 1000 atteint l’âge adulte.

Combien de tortues reste-t-il dans le monde en 2022 ?

Bien que chaque espèce lutte à des degrés divers pour maintenir sa population, et bien qu’il puisse être délicat de concevoir un comptage précis d’un animal qui passe 99% de sa vie dans l’eau, les estimations situent le nombre total de toutes les tortues de mer autour de 6,5 millions. En 2011, ce chiffre était plus proche de 7,5 millions. Les tortues imbriquées sont probablement au nombre de 57 000 à 83 000, tandis que les tortues de Kemp et les tortues plates sont au nombre de 25 000 à 69 000, mais leur nombre pourrait chuter à 10 000. Pour une certaine perspective historique, considérez que les registres de pêche de l’époque précolombienne indiquaient des populations plus proches de 91 millions dans les seules Caraïbes.

A propos de SOS Nicaragua

Dans la langue vernaculaire, SOS Nicaragua signifie « VOUS ÊTES le Nicaragua » et représente également l’appel à l’action par le biais d’un « appel à l’aide » à chacun pour faire plus et prendre la responsabilité de son impact personnel en tant qu’espèce sur la planète. Fondé en 2017, c’est une organisation de conservation environnementale dont l’objectif visionnaire est de transformer l’économie du tourisme en une économie qui soutient la conservation plutôt que l’inverse. Les efforts de donation rémunèrent les personnes locales sur le terrain pour protéger activement les zones de nidification des bébés tortues.

Pourquoi Dos Maderas s'engage à protéger les tortues de mer dans les Caraïbes

"Nous admirons vraiment le travail de personnes comme David Melero de SOS Nicaragua dont la passion pour sauver les tortues de mer en danger correspond à un rêve de soutenir également sa communauté locale. Faire don d'une partie des bénéfices de Luxus à la conservation des tortues menacées d'extinction est une façon de renforcer les liens avec l'origine caribéenne de notre rhum dont la géographie a été historiquement bien peuplée par les tortues de mer."

Gonzalo Medina García de Polavieja - responsable du marketing international de Williams & Humbert et Brand Manager Dos Maderas.
Dos Maderas se traduit par « Deux bois » et fait référence à la double origine de l’entreprise, qui vient des Caraïbes et qui a vieilli à Jerez. La promotion de la conservation des tortues est l’effort concerté pour reconnaître une partie de l’héritage de ses débuts.

À propos de Dos Maderas Luxus

En 2010, la marque Luxus du rhum Dos Maderas a été mise sur le marché. Le nom Luxusa été emprunté à un bébé tortue du même nom « adopté » par la marque Il s’agit de l’apogée de lacollection Dos Maderas et contient un mélange de rhum de 10 ans d’âge provenant de la Barbade et de la Guyane, qui a en outre subi une maturation Solera de 5 ans dans de rares fûts de sherry Williams & Humbert Don Guido PX. À 15 ans, Luxus est l’étiquette la plus ancienne et la plus charismatique de la ligne Dos Maderas et reflète la longue vie des tortues de mer qui, comme les humains, ont une espérance de vie allant de 50 à 100 ans. Pour chaque bouteille vendue, une partie des bénéfices est reverséeà SOS Nicaragua dans le but de sauver les habitats pour la naissance des bébés tortues. En outre, Dos Maderas contribue en outre à des fonds qui soutiennent spécifiquement les campagnes de nettoyage contre la pollution plastique et aide à financer activement les locaux qui travaillent à sauver du braconnage les œufs de tortues en voie de disparition. Depuis 2018, les contributions financières de Dos Maderas à leur campagne ont permis de protéger plus de 300 nids et 25 000 bébés tortues. Sur chaque bouteille, on retrouve l’emblème d’un bébé tortue de mer en souvenir de Luxus la tortue. Dos Maderas Luxus est une édition limitée, ce qui signifie que pas plus de 8 000 bouteilles sont vendues chaque année et que le rhum n’est que légèrement filtré, un clin d’œil à son patronage du xérès.

Author: Chantal Tseng, DC Bar-Somm

Partager cet article